4 survivantes, 4 témoins de l’inhumain. Elles s’appelaient Ruth Elias, Ada Lichtman, Paula Biren et Hanna Marton. Au micro du réalisateur, elles témoignent de l’horreur de la Shoah. Déroulez👇 #ARTEDocu
5
25
0
60
Ruth Elias a 17 ans lorsque l’Allemagne envahit la Tchécoslovaquie. Munie de son accordéon, elle chante l’horreur des camps et l’espoir d’un avenir meilleur.
1
4
1
11
Ada Lichtman, déportée au camp de Sobibor, parvient finalement à s’échapper lors de la révolte de 1943. Une période longue et au cours de laquelle une seule pensée hantait son esprit : « Comment allais-je mourir ? ».
1
3
1
12
Membre de la police féminine à Baluty, un ghetto de Lodz situé en Pologne, Paula Biren revient sur son parcours de « privilégiée » et la « honte » qui l’a longtemps submergée.
1
2
1
6
Accompagnée du journal de son mari entre ses mains, Hanna Marton faisait partie du convoi de 1 684 juifs destinés à échapper à la mort. Depuis, c’est un sentiment de culpabilité qu’elle doit affronter.
2
9
0
19
Quatre témoignages à faire connaître au plus grand nombre. « Les quatre sœurs », un monument du documentaire, à voir absolument sur arte.tv 👉so.arte/QuatreSœurs #ARTEDocu

11:07 AM · May 19, 2021

3
17
1
36
Replying to @ARTEfr
A voir et revoir absolument. N'oublions jamais.
0
0
0
1
Replying to @ARTEfr
Ouf ce reportage arrive à temps ! J'ai faillit voter #RN. Merci @ARTEfr
0
0
0
0