Notre instance Nitter est hébergée dans l'Union Européenne. Les lois de l'UE s'y appliquent. Conformément à la Directive 2001/29/CE du Parlement européen et du Conseil du 22 mai 2001 sur l'harmonisation de certains aspects du droit d'auteur et des droits voisins dans la société de l'information, « Les actes de reproduction provisoires visés à l'article 2, qui sont transitoires ou accessoires et constituent une partie intégrante et essentielle d'un procédé technique et dont l'unique finalité est de permettre : une transmission dans un réseau entre tiers par un intermédiaire, […] d'une oeuvre ou d'un objet protégé, et qui n'ont pas de signification économique indépendante, sont exemptés du droit de reproduction. » Aussi, toutes les demandes de retrait doivent être envoyées à Twitter, car nous n'avons aucun contrôle sur les données qu'ils ont sur leurs serveurs.

Alors qu’un acte de sabotage 🇷🇺 sur NS1/NS2 est fort possible, envoyant un message explicite sur la vulnérabilité de nos infrastructures de transport d’énergie, pas inutile de rappeler que @Armees_Gouv s’est doté d’une stratégie dédiée aux fonds marins… defense.gouv.fr/sites/defaul…
20
42
5
173
Et cela nécessite surtout de connaitre les stratégies et capacités de nos adversaires et concurrents, 🇷🇺🇨🇳 notamment, en détail… Pas sûr que cela ait été fait de façon approfondie pour l’instant concernant certains pays

Sep 28, 2022 · 6:02 AM UTC

3
3
28
Replying to @AntoineBondaz
Qu'est-ce que les russes ont à gagner en sabotant NS1/NS2?
1
Replying to @AntoineBondaz
Pas un mot sur les Etats Unis ? 😏 On devine les biais monstrueux de la pensée sciences po, un véritable naufrage.