Ben oui! Le médecin anesthésiste établit un protocole, souvent informel (à tord) au sein d'une équipe, et l'IADE suit ce protocole. L'idée n'est pas d'imaginer que l'IADE ne doivent pas faire de réinjection sans autonomie. Simplement, que, comme le prévoit la loi, ce soit fait
1
0
0
0
dans un cadre médical, par un protocole de service/du MAR gérant le patient. En fait, c'est donc la simple application de la loi actuellement. La Pratique avancée, ce serait de laisser par exemple de laisser l'IADE induire seul un patient ASA 1. Ce n'est pas la loi.
1
0
0
0
This tweet is unavailable
This tweet is unavailable
This tweet is unavailable
This tweet is unavailable
This tweet is unavailable
This tweet is unavailable
This tweet is unavailable
This tweet is unavailable
Replying to @Le_Gazier69
Dès le premier tweet ça ne va pas. Protocole ? Non. Et même si cela été inscrit antérieurement dans la loi, cela n’a jamais été le cas.

3:35 PM · Oct 25, 2021

1
3
1
23
Un protocole est une prescription anticipée qualitative et quantitative et qui détaille des conduites à tenir. LES IADE NE TRAVAILLENT PAS SUR PROTOCOLE.
1
1
0
21
Je l’écris d’autant plus gros puisque ce terme impropre a été supprimé de notre article R4311-12 du CSP, il a été remplacé par le terme de STRATÉGIE anesthésique, qui n’est ni qualitative, ni quantitative et qui tient souvent en 2 acronyme (AG, IOT/ML...)
1
1
0
18