1/14 Un des arguments des anti-pass vaccinal m'étonne, m'interroge : "Alors un vacciné non testé pourra contaminer des gens autours de lui, alors qu'un non-vacciné testé serait moins dangereux"... !? Mais je croyais que...
51
159
28
456
2/14 Désormais, la population européenne semble très majoritairement favorable à l'idée de laisser le virus circuler massivement et nous infecter/ré-infecter régulièrement. Alors au contraire, le pass vaccinal prend tout son sens dans ce contexte !...
5
6
1
116
3/14 Je n'ai jamais caché ma préférence pour l'obligation vaccinale plutôt que des pass (qu'ils soient "sanitaire" ou "vaccinal"). Mais si on y réfléchit bien, dans une population qui préfère laisser les siens s'infecter massivement, le pass vaccinal est très rationnel...
5
8
155
4/14 En limitant l'accès aux lieux à fort risque de contamination pour les non-vaccinés, il assure leur protection contre les formes sévères de covid, et il protège ainsi la collectivité d'une saturation du système de soins...
19
13
5
159
5/14 Après tout, c'est l'application stricte de la doctrine de la déclaration de Great Barrington, que l'Extrême-Droite adule depuis 2 ans = "protéger les plus à risque, et laisser le reste de la population s'infecter massivement" 🤷‍♂️
4
25
1
184
6/14 Or qui sont les plus à risque désormais ? Les non-vaccinés. Les données UK le montrent clairement, le niveau de risque d'hospitalisation est très supérieur à celui des vaccinés (assets.publishing.service.go…)...
8
21
164
7/14 A titre de comparaison, le risque des 18-39 ans non-💉 est supérieur au risque des 50-69 ans vaccinés‍ 🤷‍♂️. Le risque des 40-49 ans non-💉est supérieur à au risque des 70-79 ans vaccinés 🤷‍♂️‍
8
65
4
194
Replying to @C_A_Gustave
MDR. Pas de détails sur les comorbidités associées aux hospitalisations. Et pas de détails sur les hospitalisations AVEC ou POUR Covid qui sont très gonflées dans les tranches d’âges les plus basses comme en l’atteste cet article de libération ⬇️ Donc vos calculs sont biaisés

Jan 18, 2022 · 12:50 PM UTC

1