Notre instance Nitter est hébergée dans l'Union Européenne. Les lois de l'UE s'y appliquent. Conformément à la Directive 2001/29/CE du Parlement européen et du Conseil du 22 mai 2001 sur l'harmonisation de certains aspects du droit d'auteur et des droits voisins dans la société de l'information, « Les actes de reproduction provisoires visés à l'article 2, qui sont transitoires ou accessoires et constituent une partie intégrante et essentielle d'un procédé technique et dont l'unique finalité est de permettre : une transmission dans un réseau entre tiers par un intermédiaire, […] d'une oeuvre ou d'un objet protégé, et qui n'ont pas de signification économique indépendante, sont exemptés du droit de reproduction. » Aussi, toutes les demandes de retrait doivent être envoyées à Twitter, car nous n'avons aucun contrôle sur les données qu'ils ont sur leurs serveurs.

Tant que la politique municipale consistera à « accompagner » la dépendance et non à soigner: toxicomanie, trafics et violences se poursuivront. L’hospitalisation d’office est la seule solution pour les toxicomanes comme pour les Parisiens. Ce que refuse #AnneHidalgo.
Après l’évacuation de Forceval, le crack de retour sur les trottoirs du nord-est de Paris ➡️ l.leparisien.fr/IrnM

Nov 28, 2022 · 7:16 AM UTC

7
25
1
41
Replying to @GpeChangerParis
Il n’y a pas de places dans les hôpitaux.
2
Replying to @GpeChangerParis
C'est elle qui gère l'hôpital ?
1
1
La 1ere chose à faire, c'est d'expulser tout ces toxicos étrangers et ceux qui sont en situation irrégulière. Idem pour les dealers. Les français en ont ras le bol de payer pour la terre entière. C'est à leurs pays d'origine de les prendre en charge.
Enfin sur Paris c’est pas du pouvoir du maire de faire une hospitalisation d’office de ces gens là encore si le maire est une gourde espagnole.
Effectivement, vu la vidéo du conseil de Paris avec la prise de becs légitime de Rachida Dati avec la conseillère municipale de Anne Hidalgo, Mme Siorys sur ce sujet (dans le laxisme complet au nom de la liberté) D'autant plus que Rachida Dati a l'expérience malheureuse (frère)