Un (petit) chiffre pour aider à remettre en cause le mythe des fausses dénonciations de violences de genre : elles sont extrêmement rares. Et qu'on ne me dise pas que les espagnoles mentiraient moins que les françaises...
5
54
4
122
L'article qui précède ce chiffre (dans La Déferlante, numéro de septembre 2021, p. 26) est super intéressant. On y découvre le dispositif mis en place en Espagne pour lutter contre les violences conjugales.
1
2
0
13
Juges spécialisés, procureurs spécialisés, tribunaux spécialisés, équipes spécialisées, présence d'un psychologue durant le dépôt de plainte, bref vous m'avez compris : on forme les équipes et le personnel de la justice 👌

7:27 PM · Oct 24, 2021

1
4
1
19
Tout n'est pas parfait, il y a du sous-effectif, une définition des violences de genre trop restrictive, un manque de moyens, des bavures, etc.
1
2
0
8
Mais ça semble marcher. L'Espagne est le troisième pays sur 19 à compter le moins de féminicides par habitantes. La France est huitième... (EDJnet, 2017, cité dans l'article). Bref, petit rappel du dimanche soir qu'on peut faire mieux si l'on s'en donne les moyens.
1
3
0
17
(et pour ceux du fond qui ne sont pas là depuis longtemps : non, la justice française n'est pas idéale et elle fonctionne souvent mal pour les violences de genre).
0
1
0
12