Notre instance Nitter est hébergée dans l'Union Européenne. Les lois de l'UE s'y appliquent. Conformément à la Directive 2001/29/CE du Parlement européen et du Conseil du 22 mai 2001 sur l'harmonisation de certains aspects du droit d'auteur et des droits voisins dans la société de l'information, « Les actes de reproduction provisoires visés à l'article 2, qui sont transitoires ou accessoires et constituent une partie intégrante et essentielle d'un procédé technique et dont l'unique finalité est de permettre : une transmission dans un réseau entre tiers par un intermédiaire, […] d'une oeuvre ou d'un objet protégé, et qui n'ont pas de signification économique indépendante, sont exemptés du droit de reproduction. » Aussi, toutes les demandes de retrait doivent être envoyées à Twitter, car nous n'avons aucun contrôle sur les données qu'ils ont sur leurs serveurs.

Meat alternatives now constitute a multibillion-dollar market that could be nearly 20 times larger by 2030. But in the U.S., meat is engrained in the national psyche on.natgeo.com/3MC6To9

Oct 18, 2022 · 2:12 AM UTC

64
45
11
350
Replying to @NatGeo
I just can’t bring myself to do it— I’d rather just not know it’s meatless (because yeah, it tastes the same)
2
1
Replying to @NatGeo
I've never been a big fan of red meat but after following PETA and seeing how the beef industry treats the cows is extremely alarming. I highly recommend it if you want to at least decrease your beef consumption. Maybe it will prevent a heart attack.
2
Replying to @NatGeo
Fake meat should not be an option! Why not eat good original vegan meals, without any reference to meat. Fake meat is like sugar-free cola! It doesn’t contribute to profoundly transform our eating habits and prejudices.
2
Replying to @NatGeo
Nope
Replying to @NatGeo
No
4
Replying to @NatGeo
You lost me at ‘Plant-based meat’…
Replying to @NatGeo
No... Gringos need grease.
1