Notre instance Nitter est hébergée dans l'Union Européenne. Les lois de l'UE s'y appliquent. Conformément à la Directive 2001/29/CE du Parlement européen et du Conseil du 22 mai 2001 sur l'harmonisation de certains aspects du droit d'auteur et des droits voisins dans la société de l'information, « Les actes de reproduction provisoires visés à l'article 2, qui sont transitoires ou accessoires et constituent une partie intégrante et essentielle d'un procédé technique et dont l'unique finalité est de permettre : une transmission dans un réseau entre tiers par un intermédiaire, […] d'une oeuvre ou d'un objet protégé, et qui n'ont pas de signification économique indépendante, sont exemptés du droit de reproduction. » Aussi, toutes les demandes de retrait doivent être envoyées à Twitter, car nous n'avons aucun contrôle sur les données qu'ils ont sur leurs serveurs.

économiste | président @Instit_Sapiens | professeur des universités | essayiste | chroniqueur

Joined July 2011
Nous avons plus de loisirs que jamais. Tant mieux ! Mais nous n’étions pas préparés à cette abondance, qui est aussi un redoutable défi. Il nous faut (ré)apprendre l’art de résister à la facilité. La Tyrannie du divertissement sort aujourd’hui. @buchetchastel
43
33
6
160
Show this thread
Les parents, rassurez-moi, vous êtes conscients que vos enfants ont assez rapidement des seconds comptes Insta, Snap, TikTok, etc. auxquels vous n’avez pas accès ? Hier on faisait le mur, aujourd’hui on se fait son profil clandestin.
2
18
81
« Élitiste » n’est pas un adjectif péjoratif, si l’élitisme dont il est question l’est par des mécanismes justes et au bénéfice de tous. Ce n’est évidemment jamais parfait. Le problème n’est pas qu’il existe des élites, le problème est dans la façon dont elles se constituent.
26
19
2
156
L’autre question étant : qui est l’élite au juste ? Parle-t-on des élites économiques, politiques, intellectuelles, artistiques ?
10
3
30
On débattra des retraites, sine ira et studio, mardi soir à l’université de Bordeaux !
Je débattrai avec @OlivierBabeau de la réforme des retraites mercredi 8 février à l'université de Bordeaux. Entrée libre dans la limite des places disponibles.
3
2
1
18
Par quelle descente aux enfers intellectuelle en est-on venu en France à dénoncer « la tyrannie du mérite » ? Après avoir substitué le combat contre la richesse au combat contre la pauvreté, on jette aux orties le seul levier réaliste de mobilité sociale.
245
398
38
1,927
Nous avons plus de loisirs que jamais. Tant mieux ! Mais nous n’étions pas préparés à cette abondance, qui est aussi un redoutable défi. Il nous faut (ré)apprendre l’art de résister à la facilité. La Tyrannie du divertissement sort aujourd’hui. @buchetchastel
43
33
6
160
Merci d’avoir déjà placé l’opus en 7ème position des ventes de la catégorie culture (et 9ème en sociologie). Le premier tirage étant déjà épuisé, un deuxième est en route. Et n’oubliez pas qu’il est aussi disponible chez nos amis libraires !
6
2
10
Vous la voyez, l’austérité ? La casse des services publics par mesquineries budgétaires ? Les odieuses coupes claires dans nos magnifiques dépenses publiques ? Moi non plus.
319
320
45
1,017
Avant le Covid bien sûr. Ça monte tout le temps en tendance. AUCUNE austérité. Rien. Pas l’ombre d’un arrêt de la pompe à phynances.
22
8
84
Dieu a inventé les délais de la justice pour nous donner un avant-goût de l’éternité.
28
26
7
207
Un débat émerge étonnamment peu concernant les technologies : le risque de démutualisation (i.e. la connaissance très précise des comportements permet de cerner les risques de tellement près que le caractère assurantiel, solidaire dans son principe, disparaît presque).
7
6
1
38
Une baisse massive de l’immobilier n’arrangerait ni les propriétaires ni les collectivités locales (qui vivent des droits de mutation), mais elle serait le plus puissant levier imaginable de rééquilibrage intergénérationnel. Hélas peu de chance qu’elle ait lieu.
63
22
6
248
La scène se passe au café, le lendemain d’une première nuit d’amour. Les copines : « alors raconte ?? » Elle : « eh bien, comment dire ? 20 fois selon la CGT, 5 fois selon la police, Et une demi fois selon le cabinet indépendant Occurrence. »
30
44
7
291
Il est malhonnête d’entretenir la confusion dans l’esprit des gens entre les baisses d’impôts et charges et des subventions. L’argument des « aides massives aux entreprises » dans lesquelles il suffirait de puiser est une absurdité. Mon article dans Les Échos. nitter.fdn.fr/i/web/status/162…
14
46
5
138
La différence entre la grève de salariés et celle de lycéens ou d’étudiants, c’est que dans le second cas cela ne nuit qu’à eux-mêmes (et à leurs camarades). C’est Soupalognon y Crouton dans Astérix en Hispanie.
3
9
50
On sort de ce livre assez abattu.
6
1
7
Show this thread