Economiste prospectiviste, président du cabinet économique et financier PrimeView. Vice-président de l'Aurep. Membre du Cercle Turgot et des Econoclastes.

Paris
Joined April 2012
Après la crise il ne faut pas un plan de relance mais un plan de reconstruction de nos modèles de société basé sur une bonne distribution de l'activité sur l'ensemble du territoire et non concentré dans les départements attractifs ce qui a généré une fracture multidimensionnelle.
7
30
1
87
Le marché du Private Equity est plus résilient que le marché coté car l’investisseur peut peser sur la gouvernance d’entreprises et donc apporter sa compétence pour permettre son développement ; la profondeur de l’analyse financière est meilleure que sur le marché coté.
0
2
0
9
La cherté du Private Equity ne doit pas particulièrement nous inquiéter car tous les actifs sont devenus chers. Par ailleurs, ce marché bénéficie de sa démocratisation. ce qui entraîne un flux de capitaux largement supérieur au besoin de financement des entreprises.
2
1
0
11
ll faut avoir des objectifs de croissance moins élevés que par le passé, sous peine de toujours décevoir ou de s’enfermer dans la fuite en avant de la dette. L'impression monétaire artificielle mène à terme à l’érosion monétaire et à l’hyperinflation.
2
1
0
11
Pierre Sabatier retweeted
AG @crcctoulouse conférence « l adaptation au changement .: êtes vous prêts ? » @Pierre_Sabatier @_LauraLange_
0
4
1
6
La problématique depuis 20 ans c’est que l’on utilise la dette de manière non pas conjoncturelle mais structurelle, pour entretenir un modèle à bout de souffle, rendu obsolète par le vieillissement de la population et qui ne génère plus assez de richesses et de recettes fiscales.
2
11
0
58
Nous sommes dans une phase de basculement où l’ancien monde résiste, lutte, ne veut pas changer car un modèle plus décentralisé, de petits connectés, rebattrait les positions dominantes et est beaucoup moins facile à gérer et à contrôler.
6
7
2
44
Pierre Sabatier retweeted
J-3 avant la Convention nationale placée sous le haut patronage de Mme @AgnesRunacher 14h00/19h30 - webinaire @Pierre_Sabatier traitera de l'"économie des territoires et industrialisation en France". Pour suivre son intervention rdv ici : buff.ly/3C9I9gi
1
3
0
4
Show this thread
Dans un pays qui vieillit, la reprise d’entreprise est prioritaire sur la création. Avant de penser flux, il faut d’abord penser stock. La base du développement durable c’est l’économie circulaire, qui consiste à faire d’abord avec ce qui existe avant d’en générer encore plus.
2
8
1
31
Nos sociétés ont été bâtis sur l’axiome que la puissance découle de la taille ce qui a conduit au regroupement des entreprises et à la métropolisation avec des inégalités sociales et des disparités géographiques qui n’ont cessé de se creuser jusqu’au risque de rupture actuel.
0
1
0
20
Plus qu'une richesse, la diversité est une assurance. En concentrant et en homogénéisant, nous avons rendu nos sociétés plus fragiles aux chocs externes, aux ruptures. Le politique devrait plutôt créer les conditions d’expression de la typicité, connecter les diversités.
3
1
0
19
Les externalités négatives s’accumulent dans les métropoles, même une majorité de cadres dirigeants ne souhaitent ou ne peuvent plus y vivre car même si vous avez de bons revenus vous êtes pauvres au regard du prix de l’immobilier et des trop petites surfaces des logements.
1
13
0
46
On ne retrouvera un climat social et une France apaisés que lorsque l’on recréera de l’emploi là où il n’y en a plus, que l’on fera revenir des entreprises à forte valeur ajoutée et des forces vives qualifiées dans nos territoires déclinants. @GrdAngle invidious.fdn.fr/-wfPIShBcf0
2
2
0
15
L’entrepreneuriat c’est une vision que vous avez envie de concrétiser à travers un projet collectivement porté. C’est d’abord un état d’esprit, être curieux et ouvert aux opportunités, à la discussion et à l’échange. Merci @GrdAngle pour cette interview. invidious.fdn.fr/L1djw-pHk8o
1
1
0
14
On ne peut pas culpabiliser les automobilistes sans leur donner des solutions alternatives viables économiquement et logistiquement : la gratuité du train, l’organisation du dernier km de livraison, un réseau de pistes cyclables, des transports en communs pratiques et efficaces
6
5
0
31
Si les enjeux écologique et climatologique sont une priorité pour notre pays, il faut se donner les moyens de mettre en œuvre des politiques publiques qui offrent une proximité entre les lieux de résidence, de travail, de consommation, les établissements scolaires et les crèches.
2
4
0
20
Notre société favorise l’immobilité, or en physique l’absence de mouvement c’est la mort, un vélo qui s’arrête d’avancer, tombe. Si nous ne sommes pas capables d’adapter notre modèle, nous irons à la rupture. Avec Charles Gave et @ODelamarche invidious.fdn.fr/JbqI7tEKGjU
4
19
0
43