Ainsi, au début des années 1980, les entreprises sont exsangues, au moment où la France élit pour la première fois un Président d'extrême-droite socialiste, François Mitterrand. L'obsession des gouvernements sera alors de "restaurer les profits". 6/15
1
4
1
18
Ce sera Jacques Delors, alors ministre des finances "de gauche", hi hi hi, qui s'en chargera, en mettant fin aux hausses automatiques de salaires suite aux hausses de prix, ce que l'on appelait l'indexation (et qu'il serait grand temps de remettre en place). 7/15
3
3
28
La crise des années 1970 est donc à la fois un moment où le partage des richesses est en faveur des salariés comme jamais, ET le début de la perte irrémédiable de pouvoir du salariat, puisque le chômage de masse va s'installer. 8/15
1
4
17
De plus, cette crise va laisser dans les mémoires des dirigeants, pour des décennies, la hantise de la "spirale inflationniste", ou "boucle prix-salaires", c'est-à-dire la séquence hausse des prix -> hausse des salaires -> hausse des coûts de production -> hausse des prix. 9/15
1
3
17
Durant les décennies 1980, 1990, 2000 et encore 2010, de très mauvaises décisions seront prises par la Banque centrale européenne au moindre frémissement des salaires, pour éviter à tout prix cette infernale spirale. 10/15
1
2
17
Or elle ne pouvait pas, et ne peut toujours pas se reproduire, pour une raison fondamentale, beaucoup trop absente des discussions actuelles sur l'inflation. Un prix n'augmente jamais tout seul. Il faut que quelqu'un décide de le faire. 11/15
1
3
21
Or cette possibilité est doublement moindre aujourd'hui que dans les années 1970. Du côté des salariés, le chômage de masse et la forte précarité posent des limites aux hausses de salaires : une forte hausse généralisée est impossible. 12/15
3
1
17
Et du côté des entreprises, la mondialisation a considérablement réduit leur capacité à accroître leurs prix sans perdre de clients, en raison de la concurrence internationale, booocoup moins forte dans les années 1970. 13/15
2
3
18
Donc quand vous entendez parler d'inflation, demandez-vous toujours QUI peut augmenter quel prix, c'est-à-dire quel acteur a, ou non, un pouvoir de marché. Et n'oubliez pas que ce pouvoir peut se retourner contre lui, comme ce fut le cas pour les camarades travailleurs. 14/15
3
3
1
25
Un livre trop beau grâce au magnifique travail de illustrateur Nicolas Beaujouan et de l'éditrice Marie Baumann, que je remercie de m'avoir fait ce si beau cadeau (en 2015). FIN.

Jan 20, 2022 · 5:44 PM UTC

6
7
1
36
Replying to @RaveaudGilles
J'ai une question, va-t'on connaître une stagnation séculaire ?
Replying to @RaveaudGilles
Merci mille fois! Ça fait un bien fou de vous lire.
Replying to @RaveaudGilles
Vous allez sans doute me corriger, mais l'inflation peut être aussi causée par: - des pénuries (Venezuela) - ou trop de liquidité dans l'économie.
Replying to @RaveaudGilles
Très clair merci, ce ne fait que renforcer mes convictions