A l’AFP, un arrêt de travail de 30 minutes a été observé et son PDG, Henri Pigeat, écrit au ministre de l’Intérieur. Un appel à boycotter toutes prise de vue le 11 juin, jour du conseil des ministres, est lancé par l’UNSJ.
2
17
1
120
Le mouvement est largement suivi et à la sortie du Conseil des ministres du mercredi, les photographes déposent leur appareil dans la cour d’honneur de l’Elysée. Seule une photo est prise👇
3
38
3
214
En réponse, le ministre de l’Intérieur, Christian Bonnet exprime ses regrets et demande au préfet de police de rendre des comptes. Il indique aussi que des sanctions seront prises au vue de l’enquête.
1
15
3
134
Alors que les violences envers les journalistes sont de plus en plus fréquents, l’UNSJ réclame la création d’un brassard de presse valable sur tout le territoire.
1
9
1
122
Il faudrait attendre novembre 1980 pour que la brassard soit créé, après plusieurs protestations des journalistes. Il est délivré par la CCIJP, qui délivre la carte de presse, et doit assurer « une réelle protection vis-à-vis des forces de l’ordre », s’engage alors le ministère.
1
12
0
120
40 ans après, le brassard n’a pas pour autant résolu le problème et des journalistes sont encore victimes de violences dans les manifestations. Au contraire, la Loi de Sécurité Globale vise à limiter la diffusion de ces violences. #StopLoiSecuriteGlobale
8
126
4
373
Merci d’avoir lu ce thread !
24
9
3
362
Merci beaucoup pour tous vos retours. Comme il me l’a été conseillé, je précise dans ce tweet les principales sources qui m’ont aidé pour ce thread : Le Quotidien du Médecin, les archives du Monde et le site de l’INA.
1
4
0
88
Pour les photos, je n’ai pas retrouvé le nom de l’auteur de la fameuse photo (si jamais vous l’avez je suis preneur), tout comme celui de la 1ère photo de G. Bendrihem (Getty mentionne seulement l’AFP). La seconde photo est signée Alain Keler, photographe de l’agence Sygma.
5
4
0
65