"A son ombre", éditions Grasset. France Inter (5.45, 8.45, revues de presse) et Arte (28 minutes), trop rarement Slate...

Paris
Joined February 2009
Excellent article d’une excellente série. Je me souviens de ce film, de ce débat, de la tension et de l’étrangeté qui l’environnait, en ce temps-là. Nous avons progressé.
-«Chez moi, dans les villages lorrains, il n’y en a pas!» -«Mais enfin, vous aviez, en Lorraine, un député homosexuel, et même un ministre! » En 1975, la télé consacrent pour la 1ère fois les dossiers de l’écran à l’homosexualité ⁦@ArianeCheminlemonde.fr/societe/article/2…
1
1
0
5
Juste la fin du monde. Merci -tellement- de nous avoir croisés, Gaspard Ulliel.
3
14
1
189
C'est dans les jeux vidéos que Gus Van Sant et Sam Mendes ont trouvé les mouvements de caméras de "Elephant et "1917". @telerama raconte l'hybridation féconde du grand cinéma et des jeux, de leur narration, de leur technique... Revue de presse @franceinter franceinter.fr/emissions/la-…
0
0
0
3
Grand restaurant de cuisine traditionnelle qu'on ne chipote pas, le restaurant "les Grands buffets de Narbonne" dope de 30% les revenus de ses salariés, pour enrayer la crise des vocations. @lindependant @Midilibre @francebleu Revue de presse @franceinter franceinter.fr/emissions/la-…
1
7
2
15
Dans @lemondefr, des hommes qui furent si beaux racontent ce qu'était leur vie au temps des rafles de police, des mépris, des cachettes, quand la loi brimait l'homosexualité, et les "invertis", les "pédés", risquaient la prison. Rev de presse franceinter.fr/emissions/la-… @franceinter
3
23
1
161
Dans ces articles de @ArianeChemin @lemondefr, nous lisons des procès d'autrefois, des clandestinités, des adolescents que des messieurs initiaient, dans cette masse d'ombres grises qu'était le monde des homos, et aussi des courages. Rev press @franceinter franceinter.fr/emissions/la-…
1
4
0
32
En m'excusant de gâcher le moment, cette histoire venue de l'Education nationale, et les enfants qui craquent, devraient un peu plus nous occuper que les vacances, fussent-elles aux Baléares, ou les noces d'un ministre.
Noëla est morte à onze ans. Elle apprenait trop vite et s'ennuyait au collège et répondait aux profs. Une enseignante l'a accusée de l'avoir menacée de mort, elle a nié, on ne l'a pas crue, elle s'est pendue. @le_parisien Revue de presse @franceinter franceinter.fr/emissions/la-…
7
32
2
204
Noëla est morte à onze ans. Elle apprenait trop vite et s'ennuyait au collège et répondait aux profs. Une enseignante l'a accusée de l'avoir menacée de mort, elle a nié, on ne l'a pas crue, elle s'est pendue. @le_parisien Revue de presse @franceinter franceinter.fr/emissions/la-…
37
378
40
512
Infiniment juste.
(La déportation d'Anne Frank et des siens n'est pas un "cold case". La Shoah n'est pas un fait divers. En vous remerciant.)
1
11
0
84
Je n'aurai su attendre, mais sur le site et autres lieux, @revue_xxi est en précommande!
sur @franceinter vous venez d'entendre @askolovitchC évoquer l'enquête de la prochaine @revue_xxi sur le médicament à deux millions de dollars. Un peu de patience. Le numéro sera disponible vendredi. En attendant, découvrez le sommaire: boutique.4revues.fr/revuexxi…
0
2
0
6
claude askolovitch retweeted
Plus que 2 exemplaires de ⁦@LaCroix⁩ hebdo avec la super enquête de 40 pages de ⁦@mikaelcorre⁩ dans un commissariat à Roubaix. A 3,80 euros, vous en aurez pr votre argent et découvrirez un 👍 titre (en toute non objectivité 😉)!
2
10
3
94
claude askolovitch retweeted
Sombre Éclat à la librairie Jonas, 14 rue la Maison Blanche 75013 … Librairie et libraires fabuleuses … Je vous la conseille … #SombreEclat @aureliepdl @PAGElibraires @SLF_Librairie
0
2
0
6
claude askolovitch retweeted
Cette histoire a un an et un jour.
Replying to @Gallimard
🦅 “La trajectoire de l’aigle” de @nleblevennec Chronique d’une addiction amoureuse, La trajectoire de l’aigle explore les comportements les plus absurdes induits par la passion, surtout lorsqu’elle est interdite. « C’est le premier roman d’un amour fou. » @lobs
Show this thread
2
4
0
26
claude askolovitch retweeted
📚RENTRÉE LITTÉRAIRE 📚 J.-M. Quemener signe un huis clos humain et tragique, inspirée d'une histoire vraie. Un dialogue entre un officier « indigène » et un officier de la Wehrmacht. Un moment suspendu, ou la barbarie aurait cessé. 📘bit.ly/sombre-eclat #rentreelitteraire
0
5
1
14
claude askolovitch retweeted
La mère est une rescapée des camps #ouïghours, la fille s’est battue pour sa libération, et elles étaient venues témoigner dans #28min. @askolovitchC nous conte leur histoire, leur courage, et leur insoumission. 🇨🇳 bit.ly/28youtube
1
36
4
66
3,765
Dans mon métier comme dans ma simple vie, je suis lucidement béatement épris de nos services publics.
Mon expérience de parent d’élèves, quatre quand même en vingt cinq ans dans le public, Paris 75018, ne m’inspire que gratitude confiance joie admiration pour l’école et ses maîtres/maîtresses/profs/directeurs/trices et dégoût (perplexité) pour les vilenies qu’on entend.
6
13
0
135
Mon expérience de parent d’élèves, quatre quand même en vingt cinq ans dans le public, Paris 75018, ne m’inspire que gratitude confiance joie admiration pour l’école et ses maîtres/maîtresses/profs/directeurs/trices et dégoût (perplexité) pour les vilenies qu’on entend.
Lire écrire compter ça suffit chanter en chorale saluer le drapeau ne pas confondre educ nat’ et instruction publique remettre des blouses (et pourquoi pas des encriers?) de toutes les fadaises magiques qu’on balance sur l’école, il ne manque que le retour au jeudi chômé.
7
20
2
131
Lire écrire compter ça suffit chanter en chorale saluer le drapeau ne pas confondre educ nat’ et instruction publique remettre des blouses (et pourquoi pas des encriers?) de toutes les fadaises magiques qu’on balance sur l’école, il ne manque que le retour au jeudi chômé.
23
13
2
136