J’aimerais revenir sur ce qui s’est passé avec Astronogeek sur la scène du festival @RECtlse. Je ne sais pas si c’est de la psychophobie, mais cela m’inquiète surtout pour une autre raison. Un petit fil.⬇️

Apr 26, 2022 · 6:59 PM UTC

80
610
131
1,983
Je commence par préciser que j'apprécie énormément le travail de vulgarisation d'Arnaud, et que j'ai beaucoup d'affection et de respect pour beaucoup de personnes qui se trouvaient à ce festival.
2
4
1
119
L’organisation a été à l’écoute des remarques faites l’an dernier et avait fait de gros efforts cette année pour inviter plus de chercheurs et d’universitaires et moins de youtubeurs tendances, c’est super et ça va vraiment dans le bon sens.
2
6
162
Les conférences et les tables rondes étaient passionnantes si j’en crois plusieurs amis présents sur place. C’est très prometteur pour un événement aussi jeune. Il faut absolument inciter @RECtlse à continuer dans cette voie.
1
4
165
Seulement voilà, il y a une ombre au tableau : un happening sur scène a capté toute l’attention depuis. Astronogeek a joué le “fou” en camisole et sous traitement chimique. Je ne suis pas suffisamment compétent pour trancher sur la psychophobie ou non de cette sortie.
4
4
5
125
J’ai néanmoins beaucoup appris sur ce sujet grâce au fil de @SamuelHahneman2 qui a développé un avis argumenté et nuancé, dont je me sens assez proche.
[Thread] Bon on va commencer par le commencement, pour beaucoup ce n’est pas un secret nous sommes (ma femme et moi) suivit par un psy, afin de ne pas à tout réécrire voilà une partie des raisons :
Show this thread
2
9
155
Mais comme je vous le disais, ce n’est pas vraiment ça qui me préoccupe le plus. Ce que j’ai vu dans ce happening, c’est une nouvelle étape franchie dans un inquiétant processus de radicalisation. C'est à dire le processus qui conduit une personne à devenir de + en + extrême.
3
10
3
153
Comme vous le savez sans doute, j’ai été proche de Soral et Dieudonné il y a bientôt dix ans. Depuis, j’essaye de témoigner comme je le peux au sujet de la spirale de radicalisation dans laquelle je me suis retrouvé à cette époque.
Comment je me suis retrouvé à faire des dessins pour l’extrême-droite ? (thread ⬇️)
Show this thread
1
22
4
217
En 2015, alors que les prises de positions médiatiques et les procédures judiciaires se multiplient contre Dieudonné pour ses incitations à la haine raciale, il s’amuse de ce qu’il considère être une diabolisation ridicule destinée à le discréditer.
1
3
125
Il appelle son spectacle "La Bête Immonde" et surfe totalement sur la symbolique de l’interdît, du tabou, du terroriste que le « Système » voudrait emprisonner et rééduquer.
2
3
114
Je le sais d’autant bien que c’est moi qui ai dessiné l’affiche de ce spectacle, je me rappelle donc très bien son cahier des charges. Il fallait jouer à fond le côté diabolisation, jusqu’à le rendre bestial, inhumain.
1
3
130
Ce spectacle s’ouvrait sur une compilation vidéo de personnalités faisant des déclarations hostiles envers Dieudonné. Cela chauffait à blanc le public qui huait le montage, le considérant comme une caricature grossière du comédien qu’il appréciait. invidious.fdn.fr/AnEnzbyzCxI
2
3
110
Dieudonné entrait alors sur scène dans un costume orange rappelant ceux des présumés terroristes emprisonnés à Guantanamo. Le pouvoir voulait le voir traduit en justice ? Il s’en amusait en se présentant déjà condamné devant son public.
1
3
114
Le procédé était extrêmement efficace : en sélectionnant les paroles les plus outrancières à son encontre pour réaliser ce petit montage vidéo, et en se plaçant dans la peau d’un presque condamné à mort, il obtenait immédiatement notre empathie.
1
3
137
Dans le spectacle, de nombreuses phrases allaient encore dans ce sens, puisqu’il ironisait sur le fait qu’on le considérait comme l’antéchrist, ou plaisantait en affirmant qu’on voulait ré-ouvrir le procès de Nuremberg pour le juger.
1
3
116
Toujours cette même caricature, cette parodie poussée jusqu’au ridicule qui permet de désamorcer toute situation. Par la caricature, le second degré et la dérision, il court-circuitait toute critique argumentée de ses actes et de ses propos.
3
6
1
162
Là où une observation minutieuse des éléments qui lui étaient réellement reprochés aurait eu des retombées bien moins favorables et aurait pu fragiliser le soutien que son public lui accordait. Ce que je n'avais pas pris le temps de faire à l'époque, et que je regrette amèrement.
1
5
1
155
Alors quand j’ai vu Astronogeek répondre aux critiques sérieuses et étayées à son encontre par des blagues sur son prétendu « cancel » et un happening visant à dire : « Twitter m’a rendu fou! Regardez ! Je vais devoir être interné pour être soigné ! », et bien ça m’a rappelé ça.
3
14
3
206
C’est cette même manière d’instrumentaliser l’humour pour faire accepter l’inacceptable. Concernant Arnaud, ce n’est pas l’antisémitisme qui lui est reproché, mais la banalisation de l’extrême-droite identitaire et islamophobe.
4
14
269
Puisqu'il a fait plusieurs collaborations vidéos en toute décontraction avec le youtubeur d'extrême-droite Code Reinho, qu'il a même nommé modérateur de sa chaîne Youtube.
A un moment, il faut arrêter de se voiler la face.
4
24
2
229
Rappelons que Code Reinho a réalisé en vidéo une ode à l’épuration ethnique et à la guerre civile en France. Qu'un vulgarisateur scientifique ayant presque 800k abonnés sur YouTube en fasse la promotion, cela participe à banaliser l’extrême-droite : voilà le nœud du problème.
9
42
404
Entendons-nous bien : il peut être ami avec qui il veut. Mais les collaborations vidéos et les partages, c’est un acte politique. Arrêtons de se voiler la face. Il rend sympathiques et fréquentables ceux qui ne le sont pas et ne devraient jamais l'être.
4
35
3
560
Sans oublier le fait qu’il insulte de « cassos » une vidéaste, membre de l’association de promotion de l’esprit critique @SkeptikonFR. Ce qui a amené ce collectif à refuser de participer au #REC2022.
Le 22 et 23 avril prochain aurons lieu les Rencontres de l'Esprit Critique (@RECtlse) à Toulouse. Bien que nous y avons été invité·es, c'est bien à notre plus grand regret que nous ne pourrons pas y aller, nous vous expliquons pourquoi 👇.
Show this thread
4
11
235
Dans ce fil, l'association explique calmement et factuellement les raisons de son refus. Réaction d’Arnaud : déformer leurs propos et ironiser sur le faible nombre de vues de l’instance Peertube de Skeptikon.
3
10
212
Au lieu de répondre sérieusement à tout cela, il s’est servi de cet événement festif et publique pour endosser le rôle de la victime des réseaux sociaux qui devrait être médicalement pris en charge et rééduquée en hôpital psychiatrique.
4
9
1
220
Pour moi, cette sortie est loin d’être anodine. Elle illustre l’une des forces les plus puissantes qui vous enfonce lorsque vous êtes plongé au cœur de la spirale de la radicalisation : la réactance.
2
10
314
Quand vous êtes sous le feu des critiques, et que certaines vous paraissent disproportionnées ou manquant de courtoisie, se remettre en question est très coûteux. J’ai moi-même connu ça quand on a commencé à me traiter de facho pour mes dessins.
1
10
2
241
Comme j’étais sûr de ne pas l’être, je ne tenais absolument pas compte de ces remarques. Pire, je choisissais avec soin les reproches les plus caricaturaux et les moins argumentés pour me conforter dans l’idée que les gens se trompaient, ne cherchaient qu’à me discréditer etc.
2
12
1
264
Petit à petit, être traité de facho devenait presque une récompense, le signe que je dérangeais et que j’étais dans le vrai puisqu’on m’attaquait de la même manière qu’étaient attaqués Soral et Dieudonné.
1
8
188
Peu à peu et sans le savoir, vous vous mettez à agir exactement comme on vous reproche de le faire. On en vient à endosser le costume qu’on a tissé pour vous.
4
10
191
C’est plus agréable et bien plus jouissif que de devoir prendre en compte les critiques argumentées, de devoir s’expliquer pour chercher à se décoller de cette étiquette. Provocations, dérapages… tout est bon pour tester les limites et marquer des points. Ça en devient un jeu.
5
7
1
202