Contrairement au Québec, l’Ontario a choisi de laisser le marché dicter son approche en matière de vente de cannabis. Résultat : 16 fois plus de magasins de cannabis qu’au Québec y ont été autorisés. Un reportage de @YasmineMhdi
RC-Webdiffusions
5
7
1
17
4,176
L’approche de l’Ontsrio est la pire.

2:05 AM · Oct 20, 2021

0
0
0
2