En vigueur depuis le 1/01, les règles du pluralisme en période électorale impliquent un strict respect du principe d’équité, puis d’égalité des temps de parole/antenne entre les candidats. TPMP a-t-il rééquilibré le fort déséquilibre constaté pendant la précampagne ? ⤵️

Jan 15, 2022 · 5:08 PM UTC

4
52
8
109
Pas vraiment, c’est le moins que l’on puisse dire. Depuis l’entrée officielle dans la période électorale, la bipolarisation majorité / extrême droite s’est renforcée tandis que les autres familles politiques, déjà faibles, ont encore reflué.
1
21
2
40
Rapportée aux candidats, la parole de l’extrême droite, très majoritairement dominée par EZ durant la pré-campagne, s’est rééquilibrée entre les 3 principaux candidats de cette famille politique (Le Pen, Philippot et Z*mmour).
1
6
20
Le retour du thème de la crise sanitaire dans TPMP a profité aux formations politiques les plus frontalement opposées à la majorité gouvernementale. Sur le plateau, se sont ainsi succédé Jordan Bardella (RN), Stéphane Ravier (RN) et Florian Philippot (Les Patriotes).
1
5
18
Dans une moindre mesure, ce cadrage agonistique des plateaux politiques de TPMP a également profité à La France insoumise (Mathilde Panot, invité après les propos d’Emmanuel Macron sur les non-vaccinés publiés dans Le Parisien).
3
2
1
11
Le recul de Z*mmour est trompeur. D’abord, l’analyse quali montre un véritable traitement de faveur du candidat la 1ère semaine de janvier, quand TPMP s’est fait le relais direct de la propagande d'EZ en diffusant son appel aux maires. On en parlait ici :
Hier, pour la 3e fois depuis septembre, Hanouna offrait 14mn de pure propagande à Z*mmour en diffusant une vidéo "exclusive" du candidat d’extrême droite. Décryptage d’une séquence montrant comment les intérêts du producteur Hanouna se mettent au service de l’idéologie Bolloré.⤵️
Show this thread
1
6
18
D’autre part, il faudrait prendre en compte l’écosystème Hanouna avec le retour de Balance ton post. Le 13/01, E. Naulleau, désormais animateur de BTP, consacrait un plateau entièrement cadré sur une mesure du programme d’EZ. Nous en parlions aussi ici :
Le cas d'E. Naulleau devient franchement problématique. L'animateur de BTP, qui s'affiche dans les événements de campagne de son "ami", a donc choisi de consacrer un thème à l'école : au soir d'une grève massive des enseignants, il cadre le débat sur une mesure du programme d'EZ.
Show this thread
1
5
1
17
En charge de veiller au pluralisme, l’@Arcom_fr doit contrôler la façon dont les diffuseurs appliquent ce principe sur des périodes de 15 jours (1 semaine dès le 7/03). Les diffuseurs transmettent des chiffres au régulateur pour l’ensemble de leurs programmes (pas par programme).
1
2
16
Dans le cas de C8, TPMP occupe une part considérable de la grille (rediffusé jusqu’à 4 fois sur 24h). Composé essentiellement de programme non politique (Inspecteur Barnaby, Animaux de la 8) il n’existe donc guère d’autre espace que TPMP/BTP pour distribuer la parole politique.
1
6
16
Pour ce début de campagne on peut clairement conclure que la chaîne C8 ne respecte nullement le cadre réglementaire du débat électoral en présentant une vision non pluraliste de la compétition électorale.
2
27
1
66
Mais chut, ne réveillez pas les sages...
2
3
1
22
GIF