Combattre la haine sur les réseaux et suspendre un abonné... en 1883 ! Ou comment dès l'invention du téléphone s'est posée la question de la régulation du contenu ⤵️

8:31 AM · Feb 12, 2021

6
277
431
Lyon Médical raconte: "Il s'est posé récemment en Amérique la question assez curieuse de savoir si un abonné au réseau téléphonique avait ou n'avait pas le droit d'employer,dans sa conversation, un langage trop fleuri d'épithètes malsonnantes et de jurons plus ou moins grossiers"
1
0
12
La compagnie prend contact avec l'abonné: "L'abonné ayant résisté à toutes les sollicitations de la Compagnie, celle-ci prit le parti de lui supprimer la communication et fit un règlement interdisant l'usage de mots grossiers dans les conversations téléphoniques."
1
0
3
Suspension de compte donc! Mais l'abonné est mécontent et judiciarise la suspension: "L'affaire a été portée devant le tribunal, et la cour a donné gain de cause à la Compagnie"
1
0
4
La justice choisit la morale: ", objectant avec raison que le téléphone était entre les mains d'un grand nombre de familles, qu'une conversation téléphonique peut arriver, par erreur, aux oreilles d'autres personnes que le destinataire, "
1
0
6
et choisit de protéger les employées invisibles qu'étaient alors les "demoiselles du téléphone (poke @AntonioCasilli ) "et qu'enfin les employés des bureaux téléphoniques sont, le plus souvent,des jeunes filles ou des dames d'excellente éducation auxquelles on devait le respect."
1
2
8
"La décision est juste autant que morale ;un instrument de civilisation comme le téléphone ne doit servir à propager électriquement qu'un langage plein de politesse et d'urbanité."
2
1
11