1. Si tu connais les effets, pourquoi donc indiquer qu'ils n'ont aucun intérêt 2. En effet, en 2020, les pers. âgées auxquels on a interdit les macro., même pr les infect. respi, n'allaient même pas jusqu'en réa. Tu n'as donc rien vu. Pneumologue en carton...
1
0
0
4
C'est pas parce qu'il y a un effet pharmacologique qu'il y a un bénéfice à ce traitement. C'était recommandé dans les infections respiratoires basses avant ? A ton avis, pourquoi ?
1
0
0
0
Je te propose de relire l'étude. Tout le monde est informé sauf toi.
1
0
0
0
"rhinovirus" "in bronchial epithelial cells" Allé champion, dans quelques années, tu verras la nuance entre activité in vitro et intérêt in vivo
1
0
0
0
C vrai que les rhinovirus c est des bactéries 😆 Tartuffe
1
0
0
0
L'une des idées reçues les plus fréquentes en médecine concerne l'inefficacité des antibiotiques sur les infections virales ca date du XXeme siècle les infections mêlent souvent virus et bactéries.
1
0
0
0
C'est le cas des infections virales respiratoires. La plupart du temps, elles sont associées à des surinfections bactériennes ou à des co-infections, ce qui les rend plus graves
1
0
0
0
Le discours « virus = pas d'antibiotique » est un discours simpliste mélangeant incompétence et ignorance Tu en es à ce stade Tartuffe
1
0
0
0
Bien joué champion. Tu nous parle d'infection virale respiratoire, tu cites un article parlant d'infections digestives. Des problèmes d'anatomie ? Concernant le covid, non, les co infections ne sont pas fréquentes : pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/3247…

9:26 PM · Aug 19, 2021

1
0
0
0
T'as encore loupé une occasion de te faire discret.
1
0
0
1
Chez l'adulte sans comorbidité respiratoire, aucune donnée n'est en faveur d'une antibiothérapie en cas d'infection respiratoire basse, au contraire de ce que tu dis au dessus. Ni sur le délai de guérison, ni sur le risque de survenue de complication. T'es resté en 1990.
0
0
0
1