Fact Checking à géométrie variable Les fact-checkers passent leur vie à vouloir corriger le Pr Raoult, le Pr Perrone, Robert Malone, Peter McCullough, tous des pontes de médecine. 1/n
115
1,229
99
2,777
Bien souvent, ils interrogent des scientifiques bien en dessous du niveau des scientifiques qu'on prétend "fact-checker", auxquels on accorde aucun droit de réponse... Vive le débat ! 2/n
9
145
3
711
Les auteurs d'articles sont parfois des stagiaires ou des journalistes qui n'ont aucune connaissance scientifique et qui prétendent vouloir trancher une controverse scientifique par oui ou par non 3/n
2
137
2
661
Le ton est souvent péremptoire avec des ratures en rouge comme s'ils étaient professeurs de quelque chose. Le niveau est souvent lamentable avec des statistiques biaisées sans aucun recul et qui ne font que véhiculer une propagande officielle. 4/n
6
129
2
643
J'ai vu de manière répétée que les déclarations de la pharmacovigilance ne valent pas causalité avec pour preuve "les avertissements écrits dans les sites internets officiels". 5/n
4
97
1
523
Aucune analyse sur les effets secondaires déclarés (avc, thromboses, réactions inflammatoires, maladies neurologiques) dont l'étiologie correspond à l'action de l'ARNm. Rien sur les études de causalité : la distribution des déclarations en fonction du temps après les doses. 6/n

Nov 29, 2021 · 12:20 AM UTC

4
140
3
590
Aucune analyse sur la répétition des déclarations des effets secondaires et la cohérence des bases mondiales de pharmacovigilance. Aucun constat que 3 vaccins sur 4, auparavant autorisés en AMM sont désormais arrêtés sur les jeunes et moins jeunes.
2
146
3
602
Aucune enquête auprès des victimes des effets secondaires en allant les interroger avec le médecin qui a constaté l'effet secondaire. 8/n
3
139
2
573
Parallèlement, les fact checkers ne s'interrogent jamais sur les conflits d'intérêts (9 médecins sur 11 ont un lien d'intérêt avec Pfizer révélait @LerouxArthur10). 9/n
8
181
4
660
Pas un seul journaliste pour enquêter sur les enjeux financiers de politique de santé publique et la multiplication évidente du nombre de doses de vaccination : faut-il vacciner les primo-infectés du Covid ? les adolescents, avec une ou deux doses ? les enfants ? 10/n
8
132
2
567
Pourquoi les firmes vaccinales ne sont-elles pas responsables des effets secondaires ? Qu'y a-t-il dans les contrats ? Quelle est la composition des vaccins ? La troisième dose est-elle identique aux deux premières ? Les vaccins sont-ils adaptés aux nouveaux variants ? 11/n
8
170
4
632
De même, on a jamais vu un fact-checking des contradictions de la politique gouvernementale : pas de vaccination obligatoire, pas de passe sanitaire, pas de passe sanitaire pour les activités du quotidien, jusqu'au 15 nov promis juré, pas de troisième dose pour le pass... 12/n
4
119
3
545
Pas de fact-checking sur les mensonges d'Etat véhiculé par certains professeurs de médecine : - on va éradiquer le virus Covid 19 (un virus mutant avec un réservoir animal) avec les vaccins - le vaccin protège de l'infection et de la transmission 13/n
5
125
2
526
Pas de fact-checking sur des pays entiers qui n'avaient pas de problème, qui se vaccinent et qui connaissent leur pic de Covid 19 (Israël, Singapour, Corée du Sud, Gibraltar) sur des pays vaccinés en Europe qui explosent les cas (Allemagne) 14/n
8
131
2
529
Pas de fact-checking sur les traitements efficaces : antibiotiques, Ivermectine, HCQ, Vitamine D, Fluvoxamine qui coutent tous quelques dollars. Des pays qui ont utilisé l'Ivermectine (Inde et Indonésie) n'ont plus de Covid. 15/n
12
167
2
625
Pas de fact-checking sur les traitements achetés dans la précipitation et publicisés dans les médias par des médecins ayant un lien d'intérêt : remdesivir, molnupavir...
2
127
2
538
Pas de fact-checking sur l'étude Pfizer et l'absence de preuves sur le bénéfice du vaccin Pfizer sur le critère : hospitalisations / décès toutes causes confondues. Dans l'étude double aveugle à 44 000 personnes, il y a 21 décès dans le bras vax, 16 dans le bras non vax. 16/n
8
137
4
564
Le prétendu fact-checking réalise l'exploit de conjuguer l'arrogance, la médiocrité, le simplisme, la moralisation et la subjectivité des jugements. Un organe de propagande au service d'une doctrine prête à penser qui travestit la science.
46
247
16
936