Parce que l'on ne parlera jamais assez d'eux. Jean-Christophe Notin

Paris
Joined September 2019
Difficile à croire : c'étaient aujourd'hui mes 999e et 1000e portraits de Résistants et Français Libres. Une occasion pour vous remercier tous, vivement, de votre soutien. Espérons que 1000 autres suivront !
643
2,326
169
13,467
Show this thread
"Je vais bientôt quitter ma petite vie de 21 ans pour que les enfants de France soient libres et heureux. Je n'ai pas trahi la cause de mon parti, je pars le sourire aux lèvres, la chan­son à la bouche. La mort ne me fait pas peur." Paul Camphin,FTP, fusillé le 1er novembre 1943.
93
1,176
44
5,718
Il y a la beauté du Var, le confort d'une vie bourgeoise. Et il y a avoir 18 ans en 1943, refuser de travailler pour l'ennemi, s'enfuir vers les maquis de l'Ain, s'improviser soldat de la liberté, être blessé au combat et achevé sans pitié le 13 juillet 1944. Eugène Oswald.
81
1,278
20
6,738
5 février 1944. Italie. Deux tirailleurs sont en train de mourir. Pour les secourir, il faut braver la "route de la mort", entièrement à découvert. L'ambulancière de 29 ans fonce sans hésiter. La route. Un obus. Les jambes sectionnées. La mort. Marie-Alphonsine Loretti. 29 ans.
59
1,070
14
5,596
30 juillet 1944. Neuilly/Seine. Sur son cadavre, une pancarte:"C’est ici où j’ai assassiné un soldat allemand. Pour cela j’ai été fusillé". Ses parents ignoraient qu'il était FTP. Un peintre en devenir, une âme révoltée qui avait voulu venger Oradour. Jean-Pierre Mulotte. 17 ans.
95
1,538
32
7,457
1944. Un hôpital à Lille. Un inconnu intrigue le personnel. Un neveu, assurent les directrices. À la famille vraiment étendue vu tous ces "neveux" qui défilent. En fait, des juifs, des résistants, des agents alliés qu'elles cachent. Pour vaincre. Thérèse Matter et Eva Durrleman.
45
1,182
13
5,885
Paroles de Combattants de la Libération retweeted
Fançois Jacob, Compagnon de la Libération dont voici la carte d'identité d’officier lorsqu’il était médecin au sein de la 2e DB en 1944.
8 août 1944. Normandie. Il est gravement touché au bras. Ses anciens copains de fac, passés internes entre-temps, lui reprocheront d'être parti à Londres en 1940. C'est vrai, la blessure de François Jacob brise son rêve de devenir chirurgien. Mais il sera prix Nobel de médecine !
3
97
1
524
Paroles de Combattants de la Libération retweeted
Marsouin, médecin militaire deux fois blessé au combat, cinq citations, compagnon de la libération, prix Nobel de médecine...Pas mal (bis).
8 août 1944. Normandie. Il est gravement touché au bras. Ses anciens copains de fac, passés internes entre-temps, lui reprocheront d'être parti à Londres en 1940. C'est vrai, la blessure de François Jacob brise son rêve de devenir chirurgien. Mais il sera prix Nobel de médecine !
9
128
3
760
L'Affiche Rouge le dit "juif polonais". Faux. Elle se trompe moins en lui attribuant 15 attentats. Car en rejoignant la FTP-MOI en 1943, l'ouvrier avait une soif de combat. "Bientôt la vie sera plus belle", écrit-il avant l'exécution, le 21 février 1944. Robert Witchitz, 19 ans.
70
1,104
21
5,312
Paroles de Combattants de la Libération retweeted
Ma grand mère Ne pas oublier non plus ses filles Hélène,Christianne et Wanda très actives
Kléber. Chef de Combat dans le Vaucluse. Rares sont les femmes dans son cas. Mais la facilité,très peu pour elle. Veuve à 32 ans, elle s'est battue pour ses 3 filles, puis dut fuir les Vosges où elle aidait les prisonniers à s'évader. Déportée, elle survivra. Yvonne de Komornicka
22
199
1
1,158
Show this thread
Kléber. Chef de Combat dans le Vaucluse. Rares sont les femmes dans son cas. Mais la facilité,très peu pour elle. Veuve à 32 ans, elle s'est battue pour ses 3 filles, puis dut fuir les Vosges où elle aidait les prisonniers à s'évader. Déportée, elle survivra. Yvonne de Komornicka
45
1,099
9
5,734
8 août 1944. Normandie. Il est gravement touché au bras. Ses anciens copains de fac, passés internes entre-temps, lui reprocheront d'être parti à Londres en 1940. C'est vrai, la blessure de François Jacob brise son rêve de devenir chirurgien. Mais il sera prix Nobel de médecine !
55
1,370
29
6,502
1915 : son frère tué, il décide de le remplacer au front. Il a 17 ans. 1940 : saint-cyrien, il est encore volontaire pour défendre Calais, blessé et capturé. 1943 : toujours le choix du combat, dans la Résistance. Arrêté,torturé, il mourra à Mauthausen.Michel de La Blanchardière.
70
1,242
14
6,013
25 juillet 1944. Suze. "Gapp" est capturé. Un FFI qui cherchait du ravitaillement pour le maquis. Sur lui, une arme. "Bien cher tous, lui laisse-t-on le temps d'écrire, je vais mourir aujourd'hui. Ne me pleurez pas trop, pensez à moi beaucoup". Gilbert Passas est exécuté. 18 ans.
80
1,078
14
5,186
Elle est née Polonaise et juive. En février 1943, cela vaut à ses parents la déportation et la mort. Elle, militante communiste de longue date, elle combat avec les FTP-MOI. Pourquoi ? "Je devais bien ça à la France qui m’avait accueillie", dira Jeanne Civié Borzakian.
83
1,371
26
6,559
1942. Carcassonne. Un centre de la jeunesse chrétienne. Aussi un refuge pour les jeunes juifs. Le prêtre cache, nourrit,délivre des faux-papiers en se jouant de la police. Et du désaccord de l'évêque. Député, il aura un nouveau combat, l'abolition de la peine de mort. Albert Gau.
40
892
14
5,026
Paroles de Combattants de la Libération retweeted
C’est en usurpant l’identité de son propre frère qu’Ari Wong Kim s’engage en 1940. Il n’avait alors que 16 ans. ➡️ fb.watch/eHJnHpTZf5/ @paroles_la @francetvslash @francetv
3
108
1
519
4 août 1940. Saint-Aubin-sur-mer. L'un des premiers à avoir rallié de Gaulle, l'officier est l'un des premiers à revenir clandestinement en France. Les Allemands décimeront ses réseaux,mais il ne cessera jamais de les harceler, jusque chez eux,jusqu'à la Victoire. Maurice Duclos.
37
793
7
4,346
17 octobre 1943. Gers. On vient la prévenir : l'ennemi recherche une "institutrice du Nord, grande et blonde". C'est elle, 29 ans, qui a créé un redoutable réseau de renseignement. Déjà enfuie de Lille en 1941, elle gagne cette fois Londres... où naîtra sa fille. Jeanne Robert.
40
989
16
5,352
Paroles de Combattants de la Libération retweeted
Jean Maridor, Compagnon de la Libération ! Pour en savoir plus : invidious.fdn.fr/ZWUpbpLT10E
3 août 1944. Une bombe volante fonce sur Londres. Jean Maridor la suit. Une légende : il en a déjà abattu 5, outre les avions et bateaux ennemis. Mais ce V1 lui résiste, il va s'écraser sur un hôpital... Maridor se sacrifie en le mitraillant à courte portée. Il avait 23 ans.
1
66
281
3 août 1944. Une bombe volante fonce sur Londres. Jean Maridor la suit. Une légende : il en a déjà abattu 5, outre les avions et bateaux ennemis. Mais ce V1 lui résiste, il va s'écraser sur un hôpital... Maridor se sacrifie en le mitraillant à courte portée. Il avait 23 ans.
108
1,591
41
7,197