Diffuseur de passion cinéphile à @CercleCanalplus. Et aussi à @RevuePositif, @Psychologies_ et #MauvaisGenresFC sur @FranceCulture. Président du @SFCCinema

Paris, France
Joined September 2015
En marge du #SondageCineFleurs (et sans changer mon vote), je voulais rappeler la séduisante démarche de @francois_ozon sur « 8 Femmes ». Pour la promotion, comme au générique de son film, il a imaginé caractériser avec une fleur différente chacune de ses 8 héroïnes (et actrices)
2
8
56
Philippe Rouyer retweeted
Une image vaut mille mots… “Mardi Gras” (1953). De l’ouverture de son atelier-labo rue Daguerre en passant par son statut de photographe officielle du TNP jusqu’à ses nombreux projets persos, Agnès Varda ne cessa d’expérimenter les différents usages de la photo @philippe_rouyer
10
27
À 21h sur @ARTEfr, on plonge avec délice dans la «Swimming Pool» de @francois_ozon. Aux yeux de #CharlotteRampling romancière de polar en mal d’inspiration, la torride #LudivieSagnier ouvre de nouveaux horizons. Ambiance vénéneuse pour une stimulante mise en abyme de la création
5
16
107
Jeune et innocente… #AnneHeche, qui nous manque déjà, dans son premier rôle à l’écran pour la série «Another World», en 1991. La future vedette du remake de «Psychose» par Gus Van Sant ne fera ses débuts au cinéma que deux ans après, dans «An Ambush of Ghosts» @GarconsOfficiel
3
18
1
87
Philippe Rouyer retweeted
Toujours dans mes visites de petits films britanniques je tombe... sur un grand. "Yield to the night" de J.Lee Thomson est un film quasi-clinique et pourtant bouleversant sur la peine de mort. En compétition à Cannes en 1956, j'ai l'impression qu'il est oublié et c'est dommage.
3
5
32
Show this thread
Je vote «Blue Velvet» (1984) et ses roses rouges sur ciel bleu et palissade blanche dans la séquence d’ouverture. Le chromo d’une Amérique idéale que #DavidLynch ne va cesser de gratter pour montrer la pourriture au cœur de cette nature domestiquée #SondageCineFleurs @tbarnaud
6
15
158
Philippe Rouyer retweeted
Jeune et innocente… Betty Perske, future Lauren Bacall, à 16 ans, avec sa mère Natalie (1940). Elle va commencer des études à l'American Academy of Dramatic Arts où elle côtoiera le jeune Kirk Douglas, tout en cumulant emplois d’ouvreuse de cinéma & de mannequin @philippe_rouyer
26
1
68
#AlainResnais demandait à ses scénaristes d’écrire la biographie de ses personnages. @IMECArchives dévoile celle du personnage de #SabineAzéma dans «L’Amour à mort», rédigée par l’extraordinaire #JeanGruault. Un texte secret commenté par @J_Lachasse ⤵️ imec-archives.com/matieres-p…
1
22
À l’origine… Avant le cinéma et ses 24 images secondes, Eadweard Muybridge en 1878, avait disposé 24 appareils photo en batterie pour décomposer le mouvement d’un cheval au galop. Son cavalier, qui était noir, sert de point de départ à l’excellent #NopeLeFilm @GarconsOfficiel
5
33
132
Avec #BertrandTavernier et @LtDelmas le samedi matin, c’est le feuilleton de l’été sur @franceinter
Demain samedi à 10h, sur @franceinter , suite du feuilleton « Tavernier, le cinéma et rien d’autre », avec un retour sur le scénario et l’adaptation selon Bertrand Tavernier, de Simenon à la BD « Quai d’Orsay », entre livres adaptés et histoires originales
4
1
22
Enfin, on peut revoir #Rashomon dans une belle restauration en salles ! Lion d’or à Venise 1951, ce film génial de #AkiraKurosawa à fait connaître le cinéma japonais en Occident. Avec ses quatre versions d’un crime, c’est une formidable réflexion sur la question du point de vue
6
39
2
147
Philippe Rouyer retweeted
À l’origine… Conrad Veidt dans “L’étudiant de Prague” (Wegener & Rye, 1913). Dans ce film fondateur de l’expressionnisme on retrouve le double maléfique, le personnage manipulateur, l’impuissance face à la fatalité… Les prémices de l’histoire du cinéma allemand @philippe_rouyer
3
14
GIF
Parmi les plus vibrants hommages à #Sempé, celui de @joannsfar
1
30
134
Retour aux sources… Sur «La Princesse de Montpensier», Bertrand Tavernier expliquait que, pour une reconstitution crédible, les personnages devaient se comporter avec les meubles et les costumes (qui pour eux ne sont pas d’époque), comme nous avec nos affaires @GarconsOfficiel
2
17
3
65
Je me souviens de cette super série de 9 dessins inédits en bonus collector de la première édition de « Cléo de 5 à 7 » #Sempe + #AgnèsVarda, une idée du Paradis ❤️
4
52
2
283
Philippe Rouyer retweeted
Soyons insatiables #Sempé ♥️
8
197
5
1,127
Philippe Rouyer retweeted
C’est dans son album "Vaguement compétitif" ( quel titre !🙏). Le petit monsieur sur la colline dit: "J’ai toujours pardonné à ceux qui m’ont offensé,mais j’ai la liste." Sempé.❤️
76
851
33
4,218
Pour son ultra collector du flamboyant «La Chair et le sang», @CarlottaFilms a retenu les meilleurs bonus des éditions étrangères : le commentaire audio (sous-titré) de Paul Verhoeven et l’entretien avec Gerard Soeteman son scénariste. Plus le très bon livre inédit d’Olivier Père
4
12
2
67
Philippe Rouyer retweeted
Retour aux sources… Pour “The VVitch” (2015) Robert Eggers n'a tourné qu'avec la lumière naturelle et pour l'intérieur des bougies. La costumière, Linda Muir, consulta 35 livres l'Angleterre élisabéthaine pour créer les costumes en laine, en lin ou en chanvre @philippe_rouyer
8
3
27
GIF
Je vous laisse encore une semaine pour voir en salles la rétro #FrançoisTruffaut @CarlottaFilms avant de vous présenter au Pathé Les Fauvettes son film sur le cinéma «La Nuit américaine» à la #SéanceCinéClub @PatheGaumont. Venez tester mon quiz cinéphile➡️ s.cinemaspathegaumont.com/#/…
1
4
29